Violences entre collègues : pas de manquement de l’employeur à son obligation de sécurité

Cass. soc., 1er février 2017, n° 15-24.166 Selon la Chambre sociale, l’employeur ne manque pas à son obligation de sécurité lorsque les faits invoqués par le salarié ont pour seule cause son propre comportement caractérisé par une violence commise à l’encontre d’un collègue et que l’employeur est personnellement intervenu pour faire cesser l’altercation. Par cette Read more about Violences entre collègues : pas de manquement de l’employeur à son obligation de sécurité[…]